RENCONTRE D’ECHANGE DES MEMBRES DU CADRE PERMANENT DE REFLEXION ET DE SUIVI ET DE LA MISE EN ŒUVRE DES RECOMMANDATIONS EPU/CDE/CADBE

Rencontre de suivi cde

 

Le jeudi 31 juillet 2019 s’est tenu de 9h à 17h30, un atelier de travail à Abidjan réunissant les partenaires techniques et financiers, les ONG de promotion et protection des droits des enfants en Côte d’Ivoire et certains acteurs étatiques dont le Ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, le Ministère de l’intérieur et le Ministère de l’éducation nationale.

Organisé par le Forum des ONG avec l’appui financier de SOS Violences Sexuelles et Save The Children, cette rencontre a été l’occasion de réunir autour d’une même table, les Organisations de la Société Civile et l’Etat à la suite de l’examen périodique de la Côte d’Ivoire devant le Comité pour les droits de l’enfant (CDE) à l’issue duquel plusieurs recommandations ont été formulées par les Expert-e-s dudit Comité.

Dans le but d’assurer un meilleur suivi et une mise en œuvre effective des Recommandations des organes de traités, il a été proposé par les acteurs/actrices, la mise en place un cadre permanent de réflexion et de suivi. A cet effet, le point focal du RIDH en Côte d’Ivoire et Secrétaire Exécutive du CPDEFM, Mme Sylvia APATA a été conviée eu égard à la reprise de ses recommandations dans les observations finales du Comité concernant la lutte contre le travail domestique des enfants en Côte d’Ivoire.

Le Directeur de la Protection de l’enfant du Ministère de la Famille, Femme et Enfant a brièvement présenté à l’ensemble des participant-e-s, les grandes lignes du projet gouvernemental de création d’un Comité Interministériel pour la Protection de l’Enfant qui sera institué en octobre 2019 voire 2020. Ce Comité sera composé d’Expert-e-s sur la question qui coordonneront leurs actions par la planification d’activités conjointes afin d’assurer un meilleur suivi des différentes recommandations du Comité pour les droits de l’enfant. 

Les représentant-e-s des enfants qui s’étaient rendues à Genève en mai lors de l’examen devant le CDE pour défendre les droits des enfants ivoiriens ont été invités à partager leurs expériences.

Cde 2

 

A sa suite, l’ONG SOS violences sexuelles a exposé les résultats de son projet de lutte contre la traite et l’exploitation sexuelle des filles et adolescentes âgées de 10 à 17 ans. A ce propos, il a été porté à la connaissance des participant-e-s que le plan d’action national 2019-2021 (non encore adopté par le Gouvernement ivoirien) prévoit un programme spécial contre la traite et le travail des enfants. Ainsi, conformément aux recommandations du CDE, le travail domestique des enfants en Côte d’Ivoire fera l’objet de mesures particulières de la part de l’Etat en vue de son éradication.

Outre cela, la situation des enfants talibés (catégorie d’enfants vivant dans la rue), les mariages précoces et forcés ont été exposés par la représentante du Ministère de l’éducation nationale.

La situation des droits des enfants dans le monde des affaires (Child Rights ans Business) a également été présentée par l’ONG Charité Vie dont les actions en Côte d’Ivoire s’articulent autour de la conscientisation des chefs d’entreprises sur le respect des droits des enfants dans le déroulé de leurs différentes activités.

Pour finir, les prochaines étapes des activités des membres du cadre permanent ont été proposées et adoptés par l’ensemble des participant-e-s. Il s’agira de tenir la prochaine réunion pendant le mois d’octobre 2019 ; mettre en place un groupe de plaidoyer afin d’accélérer l’adoption par le Gouvernement du plan d’action 2019-2021 et la création du Comité Interministériel pour la protection des droits de l’enfant.

 

 

                                                                                                                                                                      Fait à Abidjan, le 6 Août 2019 

                                                                                                                             

                                                                                                                                                                                       Sylvia APATA

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×